Categories: Politique

Coronavirus, Hervé Charles appelle à la solidarité

Hervé Charles, tête de liste Tarbes Citoyenne, écologique et solidaire, a tenu à communiquer pour appeler à respecter le confinement et soutenir celles et ceux qui travaillent. Le communiqué :

Nous traversons actuellement une crise sans précédent causée par une pandémie de coronavirus qui a amené les autorités à prendre des mesures exceptionnelles pour limiter la propagation du virus (confinement des personnes à domicile, fermetures de lieux publics et privés, de commerces jugés non indispensables).

Comme vous le savez, notre liste est constituée de Tarbaises et Tarbais ; la plupart, personnels soignants, enseignant·e·s, fonctionnaires de divers services publics sont, en ce moment même, impliqué·e·s contre l’épidémie. Nos pensées vont en premier lieu vers les malades, les victimes et leurs familles.

NOUS SOMMES TOU·TE·S MOBILISÉ·S, en respectant le confinement « RESTER À LA MAISON »,mais nombre de Tarbais·es travaillent, et nous pensons à eux :

les personnels de santé qui répondent au mieux à l’urgence dans un contexte dégradé qu’ils dénoncent depuis des mois, les aides à domicile, les soignants des EHPAD, des établissements médicaux sociaux sont eux aussi en première ligne … ;

les agents de l’État, des collectivités territoriales et notamment de la ville de Tarbes, qui assurent les solidarités territoriales essentielles et font la démonstration du rôle indispensable des services publics ;

les associations : nombre de leurs bénévoles sont des personnes à risque et un relais doit être pris pour assurer la continuité de leurs actions, nous pouvons nous rapprocher d’eux (Secours Populaire, Restos du cœur, Banque alimentaire …) et aller sur le site covid19.reserve-civique.gouv.fr .

Nous sommes préoccupés par l’impact de l’épidémie et du confinement sur les personnes les plus pauvres et nous saluons tou·te·s les citoyen·n·es qui inventent de nouvelles formes de solidarité, qui se mobilisent pour ne laisser personne de côté.

Nous pensons à tous ceux qui doivent continuer de produire et travailler pour nous permettre de manger, nous déplacer, accéder à l’énergie. Nous saluons leur engagement, leur courage, nous les remercions pour leur sens des responsabilités et de l’intérêt général.

Nous exigeons que les conditions sanitaires les plus essentielles soient respectées afin de les protéger.

Quelles sont « les activités essentielles à la vie de la nation » ? Nous nous interrogeons sur le discours du Président (le « en même temps » ne tient pas), sur ceux du ministre de l’économie et de la ministre du travail encourageant les entreprises à poursuivre coûte que coûte leur activité (BTP par exemple) : discours culpabilisants qui vont à l’encontre de celui des soignants.

Nous pensons qu’une fois cette crise passée, il sera grand temps de se poser collectivement les vrais questions, déterminantes pour notre avenir : quelle place et quel développement pour nos services publics ? Quelle protection des travailleurs ? Quel droit du travail ? Quelle place pour la transition écologique ? Quels moyens de production, quelles priorités pour notre société ? TCÉS y prendra toute sa place.

Le temps viendra pour une analyse politique du premier tour des élections municipales et pour la remobilisation du second tour. En cette période de crise aiguë, toutes nos forces disponibles doivent être axées sur la lutte contre l’épidémie de Covid 19 et sur le soutien à tous les travailleurs qui œuvrent à la protection des citoyen·ne·s et au fonctionnement de notre ville et de notre agglomération.

AUJOURD’HUI L’HEURE EST À LA MOBILISATION ET AU SOUTIEN DE TOUS

Cet article a été modifié le 23 mars 2020 10 h 17 min

Leave a Comment
Partager

Articles Récents

Un homme violent contre sa femme abattu par un policier

Drame du confinement, un policier appelé pour une affaire de violences conjugales a tué l'homme…

4 avril 2020

Coronavirus déjà 133 morts en Occitanie, 3 à Tarbes

L'Agence régionale de Santé a publié vendredi soir, son bilan quotidien en milieu hospitalier. La…

4 avril 2020

Rugby, ce qu’à prévu la fédération pour la Fédérale 1, la proD2 et les autres championnats

Avec l'épidémie de Coronavirus, les compétitions de rugby sont soit suspendues soit terminées. Ainsi en…

4 avril 2020

Ce site utilise des Cookies