CETA Sempastous vote pour Dubié contre

Le salon de l'agriculture a ouvert ses portes, les temps forts de l'édition 2017
La ferme se déplace à la ville : vaches, chèvres, porcs noirs ou moutons seront au parc d'exposition de Tarbes jusqu'à dimanche.

Les parlementaires étaient invités à se prononcer mardi sur l’accord de libre échange entre l’Union européenne et le Canada, traité CETA. Ce projet de ratification porté par le gouvernement et Emmanuel Macron a été adopté à une courte majorité. Comment ont voté les deux députés des Hautes Pyrénées ? Jean Bernard Sempastous, membre du groupe LRM, ne s’est pas abstenu comme d’autres députés de la majorité mais a voté pour. Jeanine Dubié PRG a voté contre. Par ce vote il s’agissait de protéger les agriculteurs, l’environnement et les consommateurs a t elle expliqué à l’issue du vote.

Ce traité très critiqué par les écologistes, la gauche, mais aussi par les syndicats agricoles ouvre le marché européen aux agriculteurs canadiens. «Une concurrence déloyale» , un risque de viande de boeufs élevés aux farines animales, conséquences environnementales, les opposants au CETA, pointent les trop nombreux risques de cet accord. A Tarbes, les Jeunes agriculteurs avaient fait par de leur désaccord aux parlementaires puis aux représentants de l’État.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.