Carole Delga demande un chèque vacances pour sauver le tourisme

Carole Delga demande un chèque vacances pour sauver le tourisme
Par Francois CarbonnelTravail personnel, CC BY-SA 4.0, Lien

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, ainsi que plusieurs députés, présidents de Région et de Département, appellent le Premier ministre à mettre en place un « chèque tourisme »

Il y a urgence. Et surtout dans un département comme celui des Hautes Pyrénées. Depuis le début du confinement, les hôtels, gites, bars et restaurants sont fermés partout en France. Ces chèques vacances souhaités par la président de la région Occitanie, viseraient à la fois, à quelques semaines de grandes vacances incertaines pour cause de coronavirus à ” soutenir les professionnels et, d’autre part, à aider les Français les plus fragilisés par la crise à partir en vacances”.

Pour abonder cette nouvelle mesure sociale, la région Occitanie serait prête à co financer cette mesure. Tout comme plusieurs départements d’une région dont des milliers de personnes vivent du tourisme.

Carole Delga demande un chèque vacances pour sauver le tourisme
Image par Daniel Nebreda de Pixabay

Le plan présenté par Carole Delga : un chèque tourisme  sous la forme d’un titre de paiement cofinancé par l’Etat, ainsi que les collectivités et comités d’entreprises volontaires. Il serait réservé aux Français dont le revenu est inférieur au revenu médian, soit 50% de la population et 40% des foyers ne partant pas en vacances. A la différence d’une subvention ou d’une aide financière directe, ces chèques garantiraient une relance ciblée du secteur touristique par la fréquentation. Le ciblage pourrait même viser des territoires spécifiques. En accordant à ces titres une durée de vie limitée à six mois, ils inciteraient à une reprise rapide de la consommation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.