Attentant à Mogadiscio, condamnations internationales

Le Conseil de sécurité, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et son Représentant spécial en Somalie, Michael Keating, ont fermement condamné les attaques terroristes meurtrières perpétrées samedi dans la capitale somalienne, Mogadiscio.

Selon les informations rapportées par la presse, une voiture piégée a explosé samedi devant l’entrée d’un complexe qui abrite des bureaux du gouvernement, des hôtels et des restaurants. L’explosion d’une seconde bombe s’est produite le même jour dans le quartier de Madina.

Au moins 200 personnes ont péri dans les deux explosions qui ont frappé la capitale somalienne.

Dans une déclaration de presse publiée dimanche soir, le Conseil de sécurité a réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des menaces les plus graves à la paix et à la sécurité internationales. Il a également souligné la nécessité de traduire en justice les responsables de ces actes de terrorisme répréhensibles.

« Tous les actes de terrorisme sont criminels et injustifiables, quelle que soit leur motivation, où que ce soit, quand et par qui que ce soit », ont dit les membres du Conseil qui ont tenu à rendre hommage à tous les acteurs somaliens et internationaux qui œuvrent pour la paix et la stabilité en Somalie.

“C’est une attaque révoltante à la fois en termes d’intention et d’impact”

Les membres du Conseil ont réitéré leur détermination à soutenir la paix, la stabilité et le développement en Somalie. Ils ont souligné que ni cette attaque ni aucune autre attaque terroriste n’affaiblirait cette détermination.

« Le Secrétaire général réaffirme le soutien et la solidarité de l’ONU au peuple et au gouvernement de la Somalie dans leur quête de paix et de stabilité », a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse publiée dimanche après-midi. « Il exhorte tous les Somaliens à s’unir dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent et à travailler ensemble à la construction d’un Etat fédéral fonctionnel et inclusif ».

« Je suis choqué et consterné par le nombre de vies perdues dans les attentats à la bombe et l’ampleur de la destruction qu’ils ont causée », a dit M. Keating dans une déclaration de presse publiée le jour des attentats, déplorant le « grand nombre de civils innocents » tués dans ces deux attaques.

« Les auteurs ont frappé un quartier densément peuplé de Mogadiscio. Ils ont tué un nombre sans précédent de civils. C’est une attaque révoltante à la fois en termes d’intention et d’impact », a déclaré le Représentant spécial. « Tous les Somaliens doivent s’unir pour condamner et repousser ce type d’extrémisme violent », a-t-il ajouté.a

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.