Des artistes Tarbais soutiennent l’occupation d’ un théâtre à Pau

Des artistes Tarbais occupent le théâtre Saragosse Pau
Photo CP

Pour interpeller la ministre de la Culture Roselyne Bachelot sur la situation des artistes face à la pandémie de Covid19, des lieux de culture sont occupés un peu partout en France. 

La situation des artistes est très compliquée avec la fermeture de tous les lieux culturels depuis bientôt plus d’un an. Pour protester contre cette situation et interpeller la ministre de la culture Roselyne Bachelot, des artistes occupent des lieux emblématiques. A Pau, en présence de plusieurs artistes tarbais, ils occupent depuis lundi et jusqu’à mercredi au moins, le théâtre Saragosse, Espaces Pluriels, scène conventionnée de Pau.  Leurs revendications :

  • Un retrait pur et simple de la réforme de l’assurance-chômage ;
  • Une prolongation de l’année blanche, son élargissement à tous les travailleur.es précaires, extras
    et saisonniers entre autres, qui subissent les effets, à la fois de la crise et des politiques patronales, ainsi qu’une baisse du seuil d’heures minimum d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo- entrant.es ou intermittent.es en rupture de droits ;
  • De toute urgence, des mesures pour garantir l’accès à toutes les travailleuses et travailleurs à l’emploi discontinu et autrices et auteurs aux congés maternité et maladie indemnisés ;
  • Un financement du secteur culturel passant par un plan massif de soutien à l’emploi en concertation avec les organisations représentatives des salarié.es de la culture ;
  • Des moyens pour garantir les droits sociaux – retraite, formation, médecine du travail, congés payés, etc.- dont les caisses sont menacées par l’arrêt des cotisations. Pour porter ces revendications, nous exigeons, dans les plus brefs délais, une réunion du CNPS (Conseil National des Professions du Spectacle) avec le Premier Ministre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.