Après Cazeneuve, Jacob dézingue Valls et Hollande

Coup de poignard, trahison, démission, Christian Jacob dézingue Hollande et Valls
Christian Jacob, président du groupe d’opposition a pris la parole en présence du candidat à l’élection présidentielle François Fillon.

Le président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale a pris la parole après le discours de politique générale du nouveau Premier ministre Bernard Cazeneuve. Christian Jacob a eu des mots très durs sur François Hollande, Manuel Valls et le bilan du quinquennat.

Christian Jacob a évoqué les rapports entre Manuel Valls et François Hollande et parlé de “coup de poignard” , de “trahison” et de démission de François Hollande.

Sur le fond, le chef du groupe d’opposition a pointé les reculs de l’Etat, face aux zadistes, aux Nuit Debout en plein état d’urgence. Il a ensuite dénoncé les statistiques de l’emploi et fait l’éloge de l’apprentissage et du travail “en libérant les énergies” et en “baissant le coût du travail et faisant sauter le carcan des 35 heures”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.