Opinion "Alstom ne doit pas être un nouveau Pechiney"

Un tramway construit par Alstom, à Paris. Photo Attribution-Share Alike 3.0/Tatmouss
Un tramway construit par Alstom, à Paris. Photo Attribution-Share Alike 3.0/Tatmouss

Opinion signée de Jean Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental de Midi Pyrénées Leader mondial de l’aluminium, PECHINEY fut racheté il y a plus de 10 ans par le Canadien ALCAN, le pillage technologique fut accompagné par la disparition de 90% des sites, seule la vallée de la Maurienne fut sauvée il y a 9 mois par le Ministre du Redressement Productif. Aujourd’hui la branche énergie d’Alstom 9000 emplois industriels en France, mais 70% du chiffre d’affaires est en vente par manque de capitaux pour assurer sa pérennité et sa compétitivité à l’international.

Si la France ne veut pas se laisser piller sa filière électronucléaire et son industrie d’équipement, ses activités de recherche-développement et, ses avancées technologiques, il est nécessaire avec l’intervention de l’Etat de trouver les partenariats industriels qui préservent dans la durée les centres de décision, la recherche-développement et les activités de fabrication en France. Il est temps que les français comprennent qu’il n’y a pas d’emploi sans industrie, sans création de richesses et sans un environnement législatif fiscal et social qui sécurise durablement les investisseurs. Il faut enfin avoir une stratégie industrielle de long terme, avec de grands groupes industriels qui ont besoin de financement de longs termes … Il est temps de comprendre que la France a besoin de ses grands groupes pour faire grandir ensuite des ETI et des PME.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.