alerte à la famine en Somalie

la Somalie au bord de la famine, plus d'un million d'enfants menacés
2011 la dernière famine en date en Somalie avait tué au moins 260.000 personnes, dont la moitié d’enfants de moins de 5 ans.

Plus d’un million d’enfants sont menacés de malnutrition aiguë cette année en Somalie, pays au bord de la famine, et courent des risques très élevés de mourir, a averti mardi le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Dans ses prévisions, l’agence onusienne prévoit une hausse de 50% du nombre d’enfants somaliens souffrant de malnutrition grave. « Les enfants somaliens font face à la triple menace de la sécheresse, des maladies et des déplacements », avertit l’UNICEF dans un communiqué de presse.

On estime que le nombre d’enfants qui souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë a augmenté de 50% depuis le début de l’année, à 1,4 million. « Plus de 275.000 d’entre eux souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë sévère cette année », a déclaré la porte-parole de l’UNICEF, Marixie Mercado, lors d’un point de presse à Genève.

malnutrition sévère ou aigue

Plus de 56.000 enfants souffrant de malnutrition sévère ont déjà été traités avec des aliments thérapeutiques dans des centaines de centres nutritionnels dans toute la Somalie depuis le début de l’année. « Cela représente une augmentation de 90% par rapport à la même période en 2016 », a affirmé le Représentant de l’UNICEF en Somalie, Steven Lauwerier, cité dans le communiqué de presse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.