à Toulouse, crainte d’une nouvelle journée de violences à la Reynerie

Toulouse : Nuit de violence pour la police toulousaine au quartier de la Reynerie. De violents affrontements se sont déroulés dimanche soir dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. Les policiers ont été visés. Onze véhicules ont été incendiés. Cette flambée de violence aurait pour origine le décès d’un détenu à la prison de Seysses. De violents incidents ont éclaté dimanche soir dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. Les événements ont débuté vers 20 h et ont opposé des individus aux policiers. La cause de cette flambée de violence serait liée au décès d’un détenu à la maison d’arrêt de Seysses, un homme d’une trentaine d’années originaire du quartier. Mais selon France 3, ce décès n’a pas encore été confirmé par l’administration pénitentiaire. 300 grenades lacrymogènes Les policiers ont été la cible de jets de pierre. Le commissariat de Bellefontaine a été visé. Des véhicules de police ont été endommagés. Pour assurer le maintien de l’ordre, les policiers toulousains ont reçu le renfort d’une compagnie de CRS et d’un hélicoptère. Près de 300 grenades lacrymogènes ont été tirées pendant cette soirée, souligne la Dépêche du Midi. “Les affrontements ont été extrêmement violents, indique Didier Martinez du syndicat de gardiens de la paix SGP-FO cité par le quotidien toulousain. Les collègues ont été très choqués. Les événements ont été très compliqués à gérer mais ils ont fait preuve de beaucoup de sang-froid”. Ce lundi, à l’heure du bilan, une source policière, citée par France 3 parle de 11 voitures brûlées. Il n’y aurait pas eu d’interpellation. Nuit de violence pour la police toulousaine au quartier de la Reynerie. Label : Ça Zap – Zapping TV Date d’ajout : 16/04/2018

A propos Tarbes7.fr 7097 Articles
En direct de Tarbes, transmettez nous vos informations, nouveautés par l'interface de contact du site Tarbes7.fr Nous suivre en direct sur Twitter : https://twitter.com/tarbes7 en direct sur Facebook : https://www.facebook.com/tarbes7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.