à Tarbes et dans les Hautes Pyrénées, une rentrée sous haute surveillance

à Tarbes et dans les Hautes Pyrénées, une rentrée sous haute surveillance
Des réservistes de la gendarmerie nationale sont notamment affectés à la surveillance des établissements scolaires.
à Tarbes et dans les Hautes Pyrénées, une rentrée sous haute surveillance
Des réservistes de la gendarmerie nationale sont notamment affectés à la surveillance des établissements scolaires.

Les attentats de Paris et Nice font craindre de nouvelles attaques sur le sol français. Pour prévenir des incursions terroristes dans les écoles, des dispositions viennent d’être adoptées dans toute la France sous la direction de la ministre de l’éducation Najat Vallaud Belkacem. Ces mesures ont été déclinées à Tarbes et dans le département des Hautes Pyrénées.

La rentrée scolaire a eu lieu ce jeudi 1er septembre à Tarbes comme dans toute la France. Dans un contexte de guerre contre l’Etat Islamique, sous le régime de l’état d’urgence post attentats de Paris et Nice, la rentrée a été placée sous haute surveillance dans tous les établissements de France et à Tarbes. Pour prévenir une attaque les autorités, sous le contrôle des préfets ont mis en place un dispositif de sécurité. Notamment réalisé par des gendarmes réservistes.

“la totalité des établissements et des écoles dispose d’un Plan particulier de mise en sécurité, et les mesures particulières de surveillance, de sécurisation des bâtiments, de formation des personnels” a indiqué mercredi la rectrice de l’académie de Toulouse, Hélène Bernard. Elle a également lancé un appel à une “nécessaire vigilance de tous”.

Il est à noter que la rentrée est cette année avancée de plusieurs jours. La plupart des enseignants ont réalisé leur rentrée mercredi. Et les élèves du primaire, du collège et des lycées ont repris le chemin de l’école ce jeudi matin. Bonne nouvelle cependant, les prochaines vacances n’ont jamais été aussi proches ! Les vacances d’automne sont programmées dans l’académie de Toulouse le jeudi 20 octobre prochain. Et ce pour une durée de 15 jours.
La préfète du département a réuni en début de semaine le procureur de la République de Tarbes, et les responsables départementaux de la sécurité et de l’éducation en début de semaine. L’objectif : la mise en place de mesures adaptées.

1 Rétrolien / Ping

  1. Rentrée scolaire 2016. les chiffres à connaître dans l'académie de Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.