Vers un mois de janvier historiquement chaud

Vers un mois de janvier historiquement chaud
Fait exceptionnel, les villes de Bourges, Poitiers ou Le Mans n'ont pas connu un seul jour de gelée depuis le début du mois. Photo Archives

Premier bilan de l’année établi par météo France et premier constat du réchauffement. Le mois de janvier présente en France une anomalie avec une chaleur supérieure de 3 degrés aux normales saisonnières.

Ce mois de janvier 2018 pourrait être l’un des mois de janvier les plus chauds de l’histoire. Un premier bilan établi par Météo France fait état d’une anomalie de + 3,3 degrés celsius entre le 1er et le 22 janvier. “C’est une valeur exceptionnelle. Le record d’anomalie positive de température moyenne pour un mois de janvier depuis 1900 est jusqu’ici de +2,7 °C, une valeur observée en 1988, en 1936 et en 2014” soulignent déjà les spécialistes.

Explication de ces températures chaudes pour un mois de janvier : “Les masses d’air qui circulent sur le pays depuis le début de l’année sont particulièrement douces” précise Météo France qui rappelle déjà de nombreux records de chaleurs relevés en France au mois de janvier. Ainsi indiquent les prévisionnistes : la nuit du 21 au 22 janvier a été la plus douce jamais observée pour un mois de janvier dans certaines villes du Sud-Est : 15,2 °C à Bormes-les-Mimosas (Var), 14,6 °C à Aigues-Mortes (Gard), 14,5 °C à Montpellier, 14,4 °C au Luc (Var), 14,3 °C à Générargues (Gard), 14,2 °C à Sète (Hérault) et 11,2 °C à St-Auban (Alpes-de-Haute-Provence).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.