Categories: Politique

Tarbes. Pham, Lagonelle et Montoya exigent un débat démocratique

Les élus de l’opposition au conseil municipal de Tarbes critiquent la méthode du maire LR Gérard Trémège.

Les élus d’opposition au conseil municipal de Tarbes ont tenu une conférence de presse commune. Fait rare pour être souligné, toute l’opposition, du Modem à la France Insoumise en passant par le Parti socialiste, était réunie pour exiger transparence et démocratie. Michèle Pham Baranne pour le PS, Pierre Lagonelle pour le Modem et Pierre Montoya pour FI ont tous condamné la méthode Trémège. Marie Pierre Vieu, retenue à Strasbourg était excusée.

Nos droits sont bafoués et particulièrement
le droit d’expression de l’opposition

Michèle Pham Baranne

Michèle Pham Baranne principale cible de la méthode Trèmège en Conseil municipal s’est exprimée la première. “Le maire de Tarbes semble oublier qu’il est le maire de tous les tarbais et notamment de ceux qui ont voté pour un autre projet que le sien et sont représentés par l’opposition” a rappelé l’élue socialiste. “Ainsi, il est normal que l’opposition interroge le maire sur ses projets, le mette en garde et fasse des propositions alternatives. Le débat est essentiel à une vie démocratique” a t elle commenté.

La fébrilité du maire de Tarbes

Il coupe la parole, mais aussi sans avertir il coupe le micro, nous continuons à parler. Mais nos propos dérangeants ne sont pas entendus, par le public présent en CM, leur enregistrement ne se réalise pas, ils n’apparaissent pas sur le PV de séance, la presse ne peut donc pas les relayer”a rajouté une Michèle Pham Baranne qui dénonce une “fébrilité” de Gérard Trémègeattentatoire aux droits fondamentaux de l’opposition politique“.

Pierre Lagonelle a pris la parole en deuxième. L’élu Modem, membre de l’opposition a lui aussi dénoncé la méthode Trémège en Conseil municipal. Il a dénoncé une attitude “peu glorieuse“, “pénible” et parfois “insupportable” d’un Gérard Trémège qui dispose pourtant d’une large majorité en conseil municipal. “Je lui demande de se ressaisir” a martelé Pierre Lagonelle.

Même son de cloche de la part de Pierre Montoya de la France Insoumise qui a insisté sur la nécessaire “confrontation des idées qui doit être apaisée“.

Cet article a été modifié le 24 décembre 2018 10 h 15 min

Partager

Articles Récents

Tarbes. le grand père abusait sexuellement de sa petite fille de 6 ans

La gendarmerie des Hautes Pyrénées vient d'annoncer avoir arrêté un grand père qui abusait de sa petite fille de 6…

11 décembre 2019

Tarbes. nouvelle démonstration de force des opposants à la réforme des retraites

A l'appel de l'intersyndicale et de plusieurs associations et partis politiques, une nouvelle manifestation était organisée mardi à Tarbes pour…

11 décembre 2019

Pluie à Tarbes neige à 1000 mètres

Retour d'un temps maussade ce mercredi 11 décembre à Tarbes et sur le sud ouest de la France. Temps perturbé…

11 décembre 2019

Rugby. Tarbes battu par Albi

Tarbes recevait Albi samedi soir pour le choc du championnat fédérale 1 de rugby. Tarbes concède sa première défaite à…

8 décembre 2019

Tarbes, premiers pas sur la patinoire de Noël

La patinoire et le traditionnel marché de Noël sont ouverts depuis ce week end place Jean Jaurès La patinoire est…

8 décembre 2019

Tarbes, retour de la pluie, neige en montagne

Changement de temps ce dimanche 8 décembre après midi sur la Bigorre. Pluie prévue en plaine et retour de la…

8 décembre 2019

Ce site utilise des Cookies