tarbes7.fr

Menu

Catégorie : Panorama

11 Novembre 1918, quand Foch signait l’armistice

Ce 11 novembre 2017, 99 ans après, à Toulouse et dans toute la France, des cérémonies de mémoire en l’honneur des morts tombés pendant la Première guerre mondiale.

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918 à 5 h 15, marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), la victoire des Alliés et la défaite totale de l’Allemagne, mais il ne s’agit pas d’une capitulation au sens propre. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d’une guerre qui a fait plus de 18,6 millions de morts, d’invalides et de mutilés dont 8 millions de civils. Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant aménagé provenant du train d’État-Major du maréchal Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Plus tard, le 28 juin 1919, à Versailles, est signé le traité de paix, qui met réellement fin à l’état de guerre.

Ferdinand Foch, né le 2 octobre 1851 à Tarbes. Il fait partie des signataires alliés de l’armistice de 1918 conclu dans la clairière de Rethondes. Il est élevé à la dignité de maréchal du Royaume-Uni et de Pologne, à l’issue de la Première Guerre mondiale.

Neige sur les Pyrénées 6 Novembre 2017

Chutes de Neige sur les Pyrénées
Des chutes de neige habituelles en ce début de mois de novembre. Photo Archives

La neige est tombée en quantité ce week end sur les Pyrénées. Et jusqu’à basse altitude. L’occasion de belles photos en Bigorre.

La neige est arrivée en ce début de mois de novembre. La quantité est élevée au fur et à mesure que les mètres défilent. D’autres chutes de neige sont annoncées dans les prochains jours avec un net rafraîchissement. Y compris à Tarbes où les températures vont se rapprocher de 0 dans la nuit.

Cette sous couche est de bonne augure pour les professionnels de la montagne. Elle pourrait permettre une ouverture précoce des stations.

soum de Trézères depuis Ousté – Vues sur Tarbes, Lourdes, Argeles

Le soum de Trézères, début novembre 2017

Une ballade sur les premiers sommets des Pyrénées avec vues sur Tarbes, Lourdes, Argeles, les 3000 des Pyrénées centrales et toute la plaine d’Occitanie. Par temps clair. Une ballade exigeante avec un dénivelé positif supérieur à 1000 mètres. Prévoir environ 7 heures de marche depuis le village d’Ousté. Les pentes sont souvent rudes et le coeur peut rapidement s’emballer, notamment en début et fin de parcours. Depuis Ousté, cette belle ballade d’automne est en partie balisée avec des traits jaunes. Cette ballade ne présente pas de danger particulier par temps dégagé et sans neige.

soum de Trézères depuis Ousté - Vues sur Tarbes, Lourdes, Argeles
Début de ballade sur un magnifique sentier bien tracé.

L’intérêt de cette ballade sur les premières pentes des Pyrénées centrales. Par temps clair, elle offre, tout au long du parcours, un panorama époustouflant. Sur la plaine tarbaise d’un côté, sur les hauts sommets des Pyrénées centrales vers le sud : Gavarnie et Vignemale notamment.

soum de Trézères depuis Ousté - Vues sur Tarbes, Lourdes, Argeles sommet
Départ à l’altitude de 600 mètres pour une arrivée au sommet du soum de Trézères au delà des 1600 mètres.

Dans les estives, le chemin passe le plus souvent sur les crêtes. On y croise des troupeaux de vaches mais aussi des troupeaux de chevaux. La plus grande prudence est donc de mise à proximité des animaux.

soum de Trézères Vues sur Tarbes, Lourdes, Argeles
Un circuit très aérien depuis les crêtes.

Par temps clair la vue est époustouflante. Il est judicieux de prévoir une paire de jumelles pour observer les alentours : les villes de Lourdes, Argelès Gazost et Tarbes, les villages de Ourdon, Gazost ou Cheust.

Tarbes, Lourdes, Argeles
Deux variantes sont possibles pour cette boucle.