Olivier Corel, l’émir blanc d’Artigat condamné à 6 mois de prison avec sursis

l'émir Blanc Olivier Corel condamné à 6 mois de prison avec sursis à Foix
Connu de longue date, Olivier Corel surnommé l’émir blanc d’Artigat Ariège à quelques dizaines de kilomètres au sud de Toulouse n’a été perquisitionné que ce mardi sur ordre du préfet de l’Ariège dans le cadre de l’état d’urgence. Photo la préfecture de l’Ariège à Foix (c) Google Map

Jugé en comparution immédiate, Olivier Corel, surnommé l’émir blanc d’Artigat en Ariège écope d’une peine légère.

Arrêté mardi lors d’une perquisition administrative menée par un important dispositif policier dans le petit village d’Artigat en Ariège, l’émir blanc, Olivier Corel a été jugé mercredi matin en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Foix. Il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour détention d’arme non enregistrée. La peine a été assortie de mesure de contrôle.

Un temps annoncé proche des frères Merah et de plusieurs autres radicaux, Olivier Corel surnommé “l’émir blanc” n’a donc pas été mis en examen pour des faits qualifiés de terrorisme. La perquisition menée par plusieurs dizaines de gendarmes et un impressionnant dispositif sur demande du préfet dans le cadre de l’état d’urgence, n’a donc pas abouti à la découverte d’élément pouvant le relier à l’un ou l’autre commanditaire ou acteur des actes terroriste commis en France ou ailleurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.