Categories: Economies

Néonicotinoïdes, un risque persistant pour les abeilles

Depuis 2013, un moratoire de l’Union européenne (UE) impose des restrictions à l’usage de trois néonicotinoïdes jugés nocifs pour les abeilles dans les cultures prisées de ces insectes. Cependant, des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’Institut de l’abeille (ITSAP) viennent de montrer que des résidus de ces insecticides, notamment l’imidaclopride, restent détectables dans le nectar de colza de 48 % des parcelles étudiées, avec d’importantes variations selon les années. L’évaluation du risque pour les abeilles, basée sur les modèles et paramètres des agences sanitaires, a montré que 3 années sur 5, jusqu’à 12 % des parcelles présentaient une contamination pouvant entrainer la mort de 50 % des abeilles et bourdons les visitant.

Cet article a été modifié le 27 novembre 2019 10 h 44 min

Partager

Articles Récents

Tarbes : un policier blessé au couteau dans une opération

L'homme "déjà connu des services de police" auteur du coup de couteau a été arrêté et placé en garde à…

21 janvier 2020

Tempête Gloria. Des pompiers en renfort dans les Pyrénées Orientales

La tempête Gloria a atteint les Pyrénées Orientales. Les fortes chutes de neige et les importantes pluies font craindre des…

21 janvier 2020

Hervé Charles politise les élections municipales à Tarbes

Hervé Charles, tête de liste de Tarbes Citoyenne, a décidé de politiser le débat sur les élections municipales. Celui qui…

21 janvier 2020

Ce site utilise des Cookies