Municipales à Tarbes. la campagne de la droite débute par un couac

Municipales à Tarbes. la campagne de la droite débute par un couac
Le compte Twitter de l'association politique qui a bénéficié des moyens de la mairie de Tarbes. Photo Capture d'écran Twitter
Municipales à Tarbes. la campagne de la droite débute par un couac
Le compte Twitter de l’association politique qui a bénéficié des moyens de la mairie de Tarbes. Photo Capture d’écran Twitter

Lors du conseil municipal de Tarbes, la conseillère municipale PS Michèle Pham Baranne a pointé l’utilisation de matériel de la mairie de Tarbes pour faire la promotion d’une association politique.

Le maire LR de Tarbes Gérard Trémège a présenté en cette rentrée 2017 son bilan de mi mandat. Mais dans son entourage, on prépare d’ores et déjà les prochaines élections municipales. Avec un plan de communication déjà sur les rails autour d’une association intitulée Tarbes2020. Sous ce dénominatif et malgré l’incertitude sur la date des futures élections municipales –peut être repoussées en 2021– un compte Twitter a déjà été lancé. Problème soulevé ce lundi : la mairie de Tarbes a fait la promotion de cette association politique. Un courrier, avec logo de la mairie et signé de la main du conseiller municipal membre de la majorité, Eugène Pourchier, a été envoyé aux conseillers de quartier pour annoncer une manifestation organisée par cette association, Tarbes 2020. Lors du conseil municipal de rentrée l’affaire a donné lieu à une passe d’armes entre Michel Pham Baranne conseillère municipale PS de Tarbes et le maire LR. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.