Monde

Le monde vient de connaitre son mois de mai le plus chaud jamais enregistré

« Mai 2020 a été le mois de mai le plus chaud jamais enregistré, selon un ensemble de données reconnues au niveau international. Les niveaux de dioxyde de carbone dans une station d’observation de référence ont également établi un nouveau record », a signalé dans un communiqué l’Organisation météorologique mondiale (OMM) vendredi.

Le dérèglement climatique s’aggrave

L’OMM avertit que cela aura un impact majeur sur la biodiversité et les écosystèmes – le thème de la Journée mondiale de l’environnement – ainsi que sur le développement socio-économique et le bien-être humain. Cette année la Journée souligne que c’est le temps de la nature et appelle à « faire repousser plus vert » et à reconstruire en mieux pour les hommes et la planète.

« Les gouvernements vont investir dans la relance, et il est possible de s’attaquer au climat dans le cadre du programme de relance. Il est possible de commencer à infléchir la courbe au cours des cinq prochaines années », a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.

M. Taalas a souligné à plusieurs reprises que le ralentissement industriel et économique provoqué par la Covid-19 ne saurait se substituer à une action climatique soutenue et coordonnée visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En raison de la très longue durée de vie du CO2 dans l’atmosphère, l’impact d’une baisse des émissions ne devrait pas entraîner une réduction des concentrations de CO2 dans l’atmosphère.

“la nature envoie un message”

« La nature nous envoie un message clair », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. « Nous nuisons à la nature – à notre propre détriment. La dégradation des habitats et la perte de biodiversité s’accélèrent », a-t-il déclaré.

« Le dérèglement climatique s’aggrave. Les incendies, les inondations, les sécheresses et les grandes tempêtes sont plus fréquents et plus dommageables. Les océans se réchauffent et s’acidifient, détruisant les écosystèmes coralliens. Et maintenant, un nouveau coronavirus fait rage, sapant la santé et les moyens de subsistance. Pour prendre soin de l’humanité, nous DEVONS prendre soin de la nature », a-t-il exhorté.

Cet article a été modifié le 9 juin 2020 10 h 27 min

Partager

Articles Récents

Vers une troisième dose de vaccin anti covid en France ?

Israël et le Royaume Uni en avance sur la campagne de vaccination, ont décidé de procéder dans certains cas un…

3 août 2021

Covid19 sur la côte Basque “situation très préoccupante”

L’épidémie de COVID-19 connaît un rebond important dans les Pyrénées-Atlantiques et tout particulièrement sur la Côte basque où l’arrivée des…

3 août 2021

Pyrénées. 2 bergers se perdent 3 jours en montagne

Le 30 juillet 2021 deux éleveurs partent en montagne pour y rejoindre d’autres bergers. Ils se sont perdus et n'ont…

3 août 2021

Ce site utilise des Cookies