Tarbes

Météo France étend son alerte vigilance orange et annonce “de très grandes avalanches”

Haute Garonne, Ariège, Gers et Pyrénées Orientales

Après les Hautes Pyrénées et les Pyrénées Atlantiques, ce sont 5 autres départements du Sud ouest de la France plus l’Andorre qui sont placés en alerte météo vigilance orange ce jeudi après midi. Sont désormais concernés : l’Ariège, la Haute Garonne, le Gers, les Landes et les Pyrénées Orientales.

Sur le littoral, le risque vague submerssion crues est très élevé. En montagne, c’est le risque avalanche qui est très élevé. Dans le piémont et en plaine, notamment dans le Gers, c’est le risque crues inondations qui justifie ce placement en alerte météo vigilance orange par Météo France.

Suivre les signalétiques

Dans ces départements, la plus grande prudence est désormais de mise. Les ballades ou activités de plein air sont vivement déconseillées. La population est invitée à respecter les signalétiques notamment les fermetures de routes.

Le bulletin d’alerte de météo France

Des averses sont encore attendues sur l’ouest des Pyrénées ce matin avant l’arrivée de précipitations plus continues. Ces précipitations continues se renforceront dès le milieu d’après-midi d’aujourd’hui jeudi, devenant modérées à fortes sur la frontière espagnole des Pyrénées-Atlantiques. Ces fortes pluies se généraliseront en soirée aux deux départements placés en vigilance orange, avec une intensité horaire de l’ordre de 5 à 10mm par endroits, notamment sur le pays basque et le relief des Pyrénées.

Elles se poursuivent dans la nuit de jeudi à vendredi ainsi qu’en matinée de vendredi.

D’ici vendredi à la mi-journée, on attend des cumuls journaliers de l’ordre de:

– 50 à 70 mm sur le pays basque

– 60 à 80 mm sur le piémont pyrénéen

– 80 à 100 mm ( localement 120mm) sur le relief des Pyrénées

– 30 à 50 mm ailleurs sur les deux départements placés en vigilance orange.

Ces précipitations s’accompagnent également d’un net redoux avec une limite pluie/neige qui remonte jusqu’à 2300m dans la nuit de jeudi à vendredi, cette limite pluie/neige s’abaisse ensuite jusqu’à 1500m vendredi matin puis jusqu’à 1200m dans la journée de vendredi.

On attend une longue houle de nord-ouest sur la côte basque pendant cet épisode, limitant ainsi l’écoulement des rivières vers l’océan et constituant de ce fait un facteur aggravant.

Avalanches

ne perturbation active aborde les Pyrénées par l’ouest avec une intensification des précipitations accompagnée d’un net redoux. Le cumul des précipitations attendues jusqu’à vendredi matin est de l’ordre de 50 à 100 mm, localement 120 mm.

Le niveau de risque d’avalanche est fort (risque 4) sur l’ensemble des massifs (excepté le massif Cerdagne-Canigou à l’extrémité orientale des Pyrénées, moins concerné par les précipitations, qui est en risque 3).

Le risque deviendra très fort (risque 5) sur la plupart des massifs en fin d’après-midi jeudi, excepté Aure-Louron et Cerdagne-Canigou.

Jusqu’à 2300 m d’altitude, l’activité avalancheuse sera généralisée. La pluie va déclencher de très nombreuses avalanches de neige humide, de grande à très grande taille. Ces avalanches pourront toucher les routes, concernées également par de nombreuses coulées de talus, et les infrastructures de montagne. Avec l’intensification des pluies, ces avalanches pourront emporter l’ensemble du manteau neigeux en place. Le pic d’activité avalancheuse coïncidera avec l’intensification des pluies et devrait commencer en milieu d’après-midi pour les massifs proches de l’Atlantique, en fin d’après-midi pour les Pyrénées centrales, et plutôt en début de soirée pour les Pyrénées-Orientales.

Le risque d’avalanches de neige humide devrait diminuer vendredi dans la matinée au vu des quantités de pluie déjà tombées et du refroidissement de la masse d’air.

Facteurs aggravants :

– fort enneigement présent dès la moyenne altitude et exceptionnellement précoce (dans les normales d’un mois de janvier) favorisant l’écoulement des avalanches ;

– au-dessus de 2000 m d’altitude, de grandes voire très grandes avalanches de neige poudreuse pourront se déclencher et pourront entraîner la neige humide jusqu’à basse altitude.

Partager

Articles Récents

Trafic SNCF interrompu entre Tarbes et Montréjeau

Des bus de substitution sont proposés pour rejoindre Tarbes La SNCF annonce ce jeudi l'interruption du trafic des trains entre…

26 janvier 2022

La fin de la “phase aigue” de la pandémie de COvid19 possible en 2022 selon l’OMS

Plus de 80 millions de cas de Covid-19 ont été recensés en neuf semaines, depuis l’arrivée du variant Omicron, a…

25 janvier 2022

Le recteur à Vic puis Campan pour la semaine Olympique dans les Hautes Pyréénes

Dans le cadre de la semaine Olympique et Paralympique, Mostafa Fourar, recteur de l’académie de Toulouse, se rendra dans les…

25 janvier 2022