Categories: Economies

Les jeunes agriculteurs des Hautes Pyrénées ne veulent pas du traité CETA avec le Canada

Les jeunes agriculteurs du département des Hautes Pyrénées sont inquiets des conséquences des traités de libre échange signés entre l’Europe et le Canada -CETA-. Ils ont invité les parlementaires du département lundi soir pour leur faire part des désavantages du traité CETA. Quelques jours après l’adoption du texte en Conseil des ministres, le projet de traité doit encore être adopté par le Parlement pour ratification. Le CETA sera discuté la semaine prochaine devant la chambre des députés. Les jeunes agriculteurs de Bigorre seront ils entendus ? Ils craignent une déstabilisation de plusieurs filières : viandes bovines, viande porcine, volaille,sucre et éthanol. Des critiques semblables pourraient être formulées pour l’accord de libre échange entre l’Europe et le Mercosur.

Cet article a été modifié le 9 juillet 2019 7 h 36 min

Partager

Articles Récents

Enquête ouverte pour racisme après le match Tarbes Lannemezan

Les heurts du match de rugby du championnat de fédérale 1 entre Tarbes et Lannemezan…

24 février 2020

La Mongie, le siège réservé à Macron démonté par les saisonniers en colère

Les saisonniers des stations de ski sont en colère en raison de la réforme des…

24 février 2020

On peut désormais payer amendes et impôts chez certains buralistes

Le périmètre du service public se rétrécit avec cette mesure testée dans plusieurs régions de…

24 février 2020

Ce site utilise des Cookies