L’arrivée des Cyclones menace les réfugiés Rohingyas au Bangladesh

L’UNICEF appelle à aider plus de 720.000 enfants rohingyas menacés par les cyclones et les violences

Ces enfants sont menacés soit par l’approche de la saison des cyclones au Bangladesh, soit par la violence et le déni de leurs droits fondamentaux au Myanmar. « Environ 720.000 enfants rohingyas sont principalement pris au piège – enfermés dans la violence et les déplacements forcés au Myanmar ou bloqués dans des camps surpeuplés au Bangladesh parce qu’ils ne peuvent pas rentrer chez eux », a déclaré le Directeur des programmes d’urgence de l’UNICEF, Manuel Fontaine.



Six mois après le début du dernier exode massif des Rohingyas vers le sud du Bangladesh, un rapport de l’UNICEF souligne que les inondations qui seront causées par la prochaine saison des cyclones risquent d’engloutir les camps fragiles et insalubres où vivent la plupart des réfugiés.

Le risque de propagation de maladies d’origine hydrique est élevé et les inondations annoncées pourraient contraindre plusieurs cliniques, centres d’apprentissage et autres structures d’accueil pour les enfants à fermer.

Au Bangladesh, on estime à environ 534.000 le nombre d’enfants réfugiés rohingyas.

Dans ce pays, les efforts d’aide menés et supervisés par le gouvernement ont permis d’éviter une catastrophe, tandis que 79.000 Rohingyas ont été hébergés par les communautés locales. L’UNICEF a participé à une vaste action internationale pour la construction de puits d’eau, l’installation de milliers de latrines et des campagnes de vaccination pour protéger les enfants contre le choléra, la rougeole et d’autres maladies.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.