L’ADRISE interpelle Brune Poirson

L’ADRISE interpelle Brune Poirson
Brune Poirson dans la salle des Quatre Colonnes du Palais Bourbon Par Antoine LamielleTravail personnel, CC BY-SA 4.0

Communiqué – Lors de l’ouverture du 33éme congrès d’AMORCE à Strasbourg le 16 octobre 2019, Brune Poirson, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire a déclaré que le TMB (Tri Mécano Biologique) serait autorisé pour traiter les déchets résiduels après tri à la source des bio-déchets. Cette déclaration ne peut que nous inquiéter, nous qui avons obtenu de haute lutte que ce type d’usine qui pollue l’air, les sols et l’eau ne soit pas construit à Bordères sur l’Echez. Malgré des investissements de dizaines de millions, les retours d’expériences des installations en fonctionnement (l’usine Amétyst à Montpellier, celle de Canopia à Bayonne ou encore l’usine Biopole d’Angers qui a dû fermer en raison de risques sanitaires) démontrent que le fait de traiter des ordures ménagères collectées en mélange est voué à générer des dysfonctionnements préjudiciables à l’environnement lorsque l’on procède à leur méthanisation du fait des impuretés qu’ils renferment (résidus de plastique, verre, métaux lourds) qui perturbent le processus. De plus, et c’est ce qui a contribué à notre victoire, la Loi de transition écologique du 17 août 2015 confirmait la non pertinence de la création de nouvelles installations de TMB qui doivent donc être évitées à l’avenir. C’est donc en contradiction totale avec cette loi que la Secrétaire d’Etat s’est exprimée. Nous lui avons donc adressé un courrier pour regretter cette antinomie et lui signifier notre opposition au traitement des déchets par le procédé du TMB. Il existe des solutions alternatives beaucoup plus respectueuses de l’Homme et de l’environnement qui privilégient la prévention, le tri, le recyclage car notre priorité est et sera toujours la protection de l’être humain. La présidente de l’ADRISE (Association de Défense des Riverains des Stations d’Epuration et installations de traitement de déchets)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.