Categories: France

Irlande, Pologne, Malte, ces pays européenne qui restreignent ou interdisent l’avortement

En France, l’avortement peut être pratiquée jusqu’à la fin de la 12e semaine de grossesse, soit 14 semaines après le 1er jour des dernières règles. Photo DP

L’Irlande se déchire sur le droit à l’avortement. Un référendum est prévu ce vendredi. Les irlandais devront se positionner: pour ou contre la libéralisation de l’avortement. Dans l’Union européenne, 85% des états membres autorisent l’IVG mais il y a des exceptions. A Malte, l’avortement est totalement interdit et est puni d’une peine de 18 mois à trois ans de prison. En Pologne, l’IVG n’est autorisée qu’en cas de viol, de malformation grave du fœtus ou de danger pour la mère. Début 2018, un projet de loi est déposé pour interdire l’avortement en cas de malformation du fœtus. A Chypre, jusqu’à fin mars, l’avortement était illégal et n’était pratiqué que si deux médecins certifiaient d’un danger pour la femme ou l’enfant à naître. Les femmes peuvent désormais avorter dans un délai de 12 semaines sans justifier d’un risque pour leur santé. En Irlande, l’IVG n’est autorisée qu’en cas de danger pour la mère mais reste interdit en cas de viol, d’inceste ou de malformation du fœtus. L’IVG est un crime passible de 14 ans de prison. Quels pays de l’UE restreignent encore le droit à l’avortement? Label : BFM TV Date d’ajout : 25/05/2018

Partager

Articles Récents

Refugees Welcome à Tarbes, le programme

Réfugees Welcome Bienvenue Planvengut migrants aura lieu le samedi 15 février 2020 à Tarbes au…

11 février 2020

Pesticides et rivières, l’arrêté préfectoral Hautes Pyrénées retoqué par la justice

Le tribunal administratif de Pau vient de demander au préfet des Hautes-Pyrénées de revoir son…

5 février 2020

Cazeneuve, Delga et Rabault réclament la suspension du projet de loi de réforme des retraites

Les ténors socialistes pointent un projet "vacillant" "brouillon" et qui "engendre la défiance". Ils demandent…

5 février 2020

Ce site utilise des Cookies