Héroïne, Cannabis. 2 trafiquants condamnés à Tarbes

Héroïne, Cannabis. 2 trafiquants condamnés à Tarbes
L'Observatoire des drogues et Toxicomanies note un retour de l'héroïne, drogue dure très addictive et souvent désocialisante. Photo DP

Deux trafiquants de drogue ont été condamnés à de la prison par le tribunal correctionnel de Tarbes. Ces deux hommes ne fournissaient pas que du cannabis mais aussi, et beaucoup plus inquiétant, de l’héroïne à Tarbes, Bordères, Lourdes ou Bagnères.

L‘héroïne, drogue dure, très addictive et le plus souvent désocialisante,  semble faire son grand retour dans le sud ouest de la France. A Toulouse, l’Observatoire des drogues et toxicomanies vient de tirer la sonnette d’alarme à propos de cette drogue. La police toulousaine a également réalisé une importante saisie ces derniers jours. Dernier exemple du retour de la blanche, une saisie relativement importante réalisée ces derniers jours à Tarbes par les gendarmes : plus d’une centaine de grammes.

Cette enquête dure depuis plusieurs mois dans plusieurs villes du département des Hautes Pyrénées : à Tarbes, mais aussi à Bagnères de Bigorre, à Lourdes et à Bordères. Les enquêteurs décrivent un véritable réseau qui se fournissait en Espagne. Les deux têtes du réseau ont été arrêtés la semaine dernière au péage d’Ibos. De retour d’Espagne les deux trafiquants ramenaient 130 grammes d’héroïne. Lors des perquisitions, du cannabis et une arme à feu ont aussi été saisis. Jugés en comparution immédiate, les deux hommes ont été condamnés à des peines d’emprisonnement de 12 à 18 mois, ainsi qu’à la confiscation d’une partie de leurs biens acquis avec l’argent du trafic. Une douzaine de consommateurs ont également été convoqués devant le tribunal correctionnel.

A propos Tarbes7.fr 7097 Articles
En direct de Tarbes, transmettez nous vos informations, nouveautés par l'interface de contact du site Tarbes7.fr Nous suivre en direct sur Twitter : https://twitter.com/tarbes7 en direct sur Facebook : https://www.facebook.com/tarbes7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.