Dans les Hautes Pyrénées, une plateforme Web pour recueillir les Doléances des Gilets Jaunes

Dans les Hautes Pyrénées, une plateforme Web pour recueillir les Doléances des Gilets JaunesLes Français sont invités à s'exprimer. Photo DP

Où s’adresser pour inscrire vos doléances ? En Occitanie, deux initiatives sont mises en place. Celle des mairies, format officiel avec des cahiers de doléances disponibles dans les accueils.

Mais aussi, format plus officieux, la plateforme mise en place par un Gilet jaunes des Hautes-Pyrénées. 

À Blagnac, ville de 24.000 habitants en périphérie de Toulouse, le cahier de doléances est disponible depuis ce jour en mairie. Chaque habitant peut donc faire part de ses remarques sur papier, à l’entrée de l’hôtel de ville. Selon le maire, ce cahier doit aussi répondre à la modernité. Les Blagnacais peuvent donc aussi faire part de leurs remarques via le site internet prévu à cet effet, ou éventuellement envoyer un sms. Pour Joseph Carles (Mouvement radical), le débat doit être le plus large possible. Charge ensuite aux élus d’identifier les différentes thématiques et d’organiser les réunions publiques en fonction.


Les thèmes qui reviennent le plus souvent concernent la justice, le social et l’Etat

Philippe Rouby a décidé de participer au mouvement des Gilets jaunes, loin de toute ambition politique. Face à ce qu’il considère comme une fracture entre les élus et les citoyens, il a souhaité expérimenter un cahier de revendications via une plateforme numérique (lescahiersrevendicatifscitoyens.fr), en appliquant une méthode de science sociale. Son groupe de travail, composé de représentants des Gilets jaunes, d’élus, de journalistes, de syndicats ou encore de politologues, a segmenté la société en 14 thèmes (économie, justice, politique, environnement …) pour obtenir une comptabilité numérique et donner un coté scientifique à la démarche. Selon Philippe Rouby, cela évitera « les cahiers de doléances fourre-tout que l’on retrouve en mairie et les documents de plusieurs centaines de pages qui vont partir dans tous les sens ».

En quelques jours, plus de 1000 commentaires ont été déposés sur la plateforme (près de 400 par jour). Les thèmes qui reviennent le plus souvent concernent la justice, le social et l’état. Pour l’heure, toutes les communes de plus de 3000 habitants dans les Hautes-Pyrénées (où il vit une partie du temps) ont décidé de soutenir son initiative et hébergeant ce cahier de revendications. Une démarche que Philippe Rouby espère développer en Haute-Garonne et dans toute la région.

Auteur:Mr Michel Kevin
Production: Medias Du Sud 

Be the first to comment on "Dans les Hautes Pyrénées, une plateforme Web pour recueillir les Doléances des Gilets Jaunes"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.