Connaissez vous Trafic 2 Rock. une radio 100% Rock 100% Tarbes

Connaissez vous Trafic 2 Rock. une radio 100% Rock 100% Tarbes
Trafic 2 rock à écouter partout : en voiture, à la maison et en ballade avec son smartphone.

A Tarbes et partout dans le monde une radio propose du Rock. Trafic 2 Rock est disponible via internet et sur appli. Trafic 2 Rock met en avant la production locale. La radio se développe et multiplie les partenariats. Foncez l’écouter sur http://webradio.trafic2rock.info/ !

A l’origine de Trafic 2 Rock, Michel Neuviale a accepté de nous en dire plus. Connaisseur de la scène rock, il dresse un panorama de la scène musicale en Bigorre. Avec les lieux où sortir.

1/ Comment est née l’idée d’une web radio et comment fonctionne t elle ?

Trafic 2 Rock est né il y a plus de dix ans sous forme d’annuaire pour groupes et artistes rock tout style locaux. Au plus haut il y a eu plus de 200 groupes actifs sur toute la France. Les annuaires étant en chute libre sur Internet depuis plusieurs années, et le créneau du réseau social étant pris par FaceBook, la solution la plus évidente était une webradio afin de faire connaître tous ces groupes qui font preuve d’une créativité impressionnante. La webradio est donc née il y a un an avec ce principal objectif qui est resté le même depuis l’origine. La webradio est sous forme d’association loi 1901 à but non lucratif. Elle fonctionne 24h/24, sans publicité.

2/ Quelle est la ligne éditoriale de Trafic 2 Rock ?

Il y a une playlist divisée en 3 :
– de 1h du matin à 7h qui est réservée à la musique électronique avec des artistes locaux (Jed Robin, Sheidow, Eole) et d’autres qui viennent d’un label indépendant de la région parisienne No Records.
– de 7h à 17h, une plage consacrée aux artistes/groupes rock, folk, pop et chansons avec des textes en français. Le label indépendant At(h)ome qui produit notamment Tagada Jones, Kent (ancien chanteur de Starshooter) y est présent avec aussi des artistes locaux (Baptiste Braman, Angèle, Amato, Pierre Quessada, Mister Nils, …)
– de 17h à 1h il y a vraiment de tout, du soft comme du dur, rock, folk, pop, punk, métal. Des artistes comme Garciaphone, que la webradio suit depuis le départ et qui a été salué par France Inter, y sont présent. Les labels inndépendants P.O.G.O. Records et Hell Vice I Vicious y prennent part aussi. Des groupes locaux y sont diffusés régulièrement comme les Patator, Koun Koun dont le dernier album qui sort sous peu, CARE, les Kim Jongs etc …
Ces playlists contiennent les albums entiers, mélangés et diffusés de façon aléatoire.

Depuis le début, des émissions venant d’intervenants extérieurs au département proposent des thématiques (rap/hip-hop, rock alternatif, reggae, metal, …) dont 4 viennent de la Radio FM RDWA de la Drôme. Ces émissions sont diffusées à partir de 21h en semaine avec rediffusion le week-end.

Trafic 2 Rock produit pour sa part des émissions :
– « Tous Azimuts », le lundi 18h en direct, tournée vers la littérature avec lectures de textes avec ou sans musique (venant des playlists ou avec des musiciens présents). C’est une émission libre où chacun peut venir.
– le mardi 17h « Soirée albums » qui diffuse plusieurs titres, voire albums en entier d’artistes/groupes venant d’intégrer les playlists, parler aussi des labels qui collaborent avec la webradio.
18h « Entre-deux », discussion avec des artistes/groupes des Hautes-Pyrénées ou passant à Tarbes pour un concert. Sont aussi diffusés les interviews fait pendant les festivals où Trafic 2 Rock se déplace (5 cet été 2017).
19h « Apéro On Ze Rock’s », une nouvelle émission, qui propose aux musicien(ne)s de venir jouer en direct soit pour faire un concert, travailler des morceaux (composition ou reprises).
– le Mercredi c’est consacré au mots, rediffusion des sessions « Le Microphone et les Mots » qui se passent le premier mercredi de chaque mois au Celtic Pub à Tarbes.
– le vendredi à 18h, « A vos platines » proposent à des personnes de venir mixer en direct suivant leurs inspirations. Trafic 2 Rock aimerait développer avec des personnes sur les Hautes-Pyrénes des émissions sur le patrimoine (ancien, industriel, socio-culturel) du département, des contes, l’histoire avec un petit ou grand H etc … Des projets de créations de pièces de théâtre radiophonique sont en cours avec notamment la collaboration de Ubik Studio Records à Tarbes qui a les moyens techniques pour produire ce type d’émission.

Le rock de Trafic 2 Rock représente plus un état d’esprit plutôt que seulement la musique. La webradio entend offrir un espace libre à toute création artistique ou culturelle.

Quel est l'état de la scène rock à Tarbes et dans le sud ouest
A Tarbes, le Celtic Pub est une véritable institution qui accueille de nombreux groupes de musique, rock, jazz, blues ou folk. Photo archives

3/ Quel est l’état de la scène rock à Tarbes et dans le sud ouest ?

La webradio de Trafic 2 Rock se positionne très clairement sur la scène dite underground. La scène rock au niveau des acteurs (artistes/groupes ou d’autres métiers affiliés) est très active, impressionnante en créativité, elle est très vivante. Par contre, du côté lieux de concerts, ça se restreint de plus en plus. Je discute souvent avec des groupes qui viennent principalement du Sud-Ouest, Toulouse, Bordeaux, Pau, etc …, mais aussi d’autres régions de France, leurs langages sont à peu près tous similaires. Les lieux où ils peuvent s’exprimer se réduisent de plus en plus.

La scène rock de Bigorre est impressionnante en créativité

Les festivals arrêtent de plus en plus, faute de moyens et de soutien de la part des pouvoirs publics qui se risquent de moins en moins. Des maires qui par soucis électoral vont privilégier des manifestations bien rodées, sans trop de risque. Des patrons de café/bar peu scrupuleux qui les prennent pour un fond musical, les rétribuent bien en dessous de leur valeur et pensent en terme de coût et non d’investissement au niveau de leur propre image.

Heureusement, il existe encore des personnes respectueuses, qui ont conscience que cette scène existe et qu’il faut la soutenir. Je pense à certains lieux dans les Hautes-Pyrénées qui contribuent à cet effort. Habitant à Tarbes, il y a en tout premier lieu Le Celtic Pub à Tarbes qui est reconnu en France, cité dans plusieurs articles de magazines notamment nationaux comme étant le lieu où se produire. Il y a aussi le directeur artistique de La Gespe, Pierre Domengès, qui se démène depuis de nombreuses années pour offrir un espace aux groupes locaux et régionaux, je pense notamment au « 40 ans du punk » où une dizaine de groupes étaient réunis sur la même scène. Il ya des bars comme l’Hippocampe à Bagnères de Bigorre, le Café du Stade à Argelès-Gazost, Le Moun’s Bar à Siradan. Côté festival, il y a le FestiJam, le Big Bag Festival, et quelques autres encore bien vivace (à Tuzaguet et Lourès-Barousse notamment), le Barbazic ayant du arrêter.

Côté salles de répétition, ce n’est guère mieux, il y a La Gespe et Ubik Studio Records à Tarbes, mais je sais qu’il est difficile ces artistes/groupes de pouvoir travailler leurs créations fautes d’endroits adéquates sans déranger le voisinage. En dehors des initiatives d’associations ou personnelles qui se débrouillent seules, les pouvoirs publics ne font rien, à croire que les impôts locaux ne sont pas pour tout le monde ou sont répartit suivant la tête du client alors que tout le monde y met de sa poche … En résumé, la matière est là, elle existe, elle est bien vivante, dynamique, mais elle est considérée comme une sous-culture comme toute culture émanant du peuple, donc laissée à son propre sort.

A propos Tarbes7.fr 4700 Articles

En direct de Tarbes, transmettez nous vos informations, nouveautés par l’interface de contact du site Tarbes7.fr
Nous suivre en direct sur Twitter : https://twitter.com/tarbes7
en direct sur Facebook : https://www.facebook.com/tarbes7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*