Comment l’artisanat haut-savoyard se porte-t-il ?

artisanat-savoyard

L’artisanat est un secteur qui occupe une place importante dans l’économie du département de la Haute-Savoie. En effet, la majeure partie des communes qui s’y trouvent comptent au moins un artisan. Selon les dernières statistiques, l’artisanat haut-savoyard regroupe 18 954 entreprises jusqu’à ce jour. Mais face à la crise liée au Covid-19, les artisans créateurs ont connu quelques difficultés pour faire marcher leurs activités. Comment s’en sont-ils tout de même sortis ? Focus sur l’artisanat haut-savoyard !

Présentation de l’artisanat dans la Haute-Savoie

Les entreprises artisanales haut-savoyardes sont très actives. Pour preuve, elles ne cessent d’augmenter en nombre chaque année. En principe, les artisans répondent aux besoins courants de la population locale, et ce, quel que soit leur secteur d’activité.

Les secteurs d’activité de l’artisanat

Dans le département de la Haute-Savoie, les entreprises artisanales se répartissent dans divers secteurs, dont l’alimentation, le bâtiment, les services et la fabrication. Il existe également des activités qui n’ont pas été catégorisées. A priori, le secteur du bâtiment est le pilier de l’artisanat haut-savoyard, bien que les entreprises intervenant dans ce domaine soient moins abondantes et de moins en moins nombreuses depuis peu. Pourtant, c’est sur l’artisanat que repose l’économie du département.

Il faut savoir que non seulement l’artisanat garantit la pérennité de l’économie haut-savoyarde, mais il permet aussi de répondre aux besoins spécifiques journaliers des habitants. Par ailleurs, le textile, l’habillement ainsi que la bijouterie fantaisie sont également des secteurs qui gardent la tête haute en Haute-Savoie. Dans cette dernière catégorie figure la création de bijoux à Annecy, à travers laquelle les artisans proposent à la vente des colliers et des bagues que l’on peut personnaliser à souhait.

image-comment-l-artisanat-haut-savoyard-se-porte-t-il

Ce qui démarque les artisans du département

Les artisans créateurs haut-savoyards misent sur l’originalité de leurs produits. Afin de répondre aux attentes des consommateurs les plus exigeants, ils garantissent une transparence totale dans le processus de transformation des matières premières. Par ailleurs, le secteur favorise l’utilisation de matières locales dont les composants sont respectueux de l’environnement.

Pour votre information, le secteur artisanal de l’alimentation en Haute-Savoie regroupe :

  • les boulangeries,
  • les poissonneries,
  • les fabricants de produits laitiers,
  • les boucheries,
  • les producteurs d’aliments.

Les entreprises du département spécialisées dans le bâtiment, quant à elles, excellent essentiellement en menuiserie, en maçonnerie, en couverture et en serrurerie. En ce qui concerne les services, cela concerne majoritairement les fleuristes, les photographes et le domaine du transport.

Le textile et l’habillement, la papeterie, l’imprimerie et la fabrication de chaussures se retrouvent dans la catégorie « fabrication » et ces secteurs sont également bien représentés dans le département.

L’artisanat haut-savoyard face à la crise due au coronavirus

Comme beaucoup d’autres microentrepreneurs, les artisans créateurs n’ont pas été épargnés par la crise économique causée par le coronavirus. Toutefois, des mesures d’accompagnement leur ont été proposées afin de les aider à surmonter les difficultés rencontrées.

Les mesures de soutien durant le confinement

Il est clair que la productivité des artisans n’a pas connu son apogée durant le confinement. Toutefois, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat a instauré une campagne de soutien au secteur artisanal du département de la Haute-Savoie. À titre d’exemple, l’artisanat haut-savoyard a pu bénéficier de la subvention « Prévention COVID ». Il s’agit d’un remboursement à hauteur de 50 % de tout achat ou location d’équipements de protection contre la pandémie.

Les travailleurs indépendants ainsi que les entreprises qui emploient jusqu’à 49 salariés ont pu jouir de cette offre, à condition de dépendre du régime général. Quoi qu’il en soit, il fallait déposer une demande de subvention et tenir compte des conditions d’attribution de cette dernière. En tout cas, c’est une mesure d’accompagnement favorable à tous les artisans de la zone.

L’accompagnement de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA)

Le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat est une entité qui assure un accompagnement professionnel des artisans. Il a su orienter ces derniers pendant le confinement. Grâce aux conseils de la CMA, le secteur de l’artisanat haut-savoyard a pu rester productif durant la période de crise.

La CMA aide les entreprises artisanales dans leurs démarches de demande de subvention. Elle prodigue également divers conseils sur le maintien des activités, et ce, malgré la crise économique. Ceux qui interviennent dans le textile, par exemple, ont pu profiter de l’existence d’une plateforme de mise en relation avec les acheteurs. Le but étant de commercialiser des masques en tissu.

Comment les artisans ont-ils pu maintenir leur activité ?

Le coronavirus, et surtout le confinement, ont eu un impact indéniable sur le rendement des entreprises artisanales. Heureusement, ces derniers ont pu compter sur le numérique et sur internet pour maintenir leur activité. Cette plateforme a aidé plus d’un artisan à s’en sortir malgré la crise économique.

artisanat-savoyard-comment-porte

Les réseaux sociaux

Pendant et après le confinement, les artisans haut-savoyards ont pu répondre aux besoins des consommateurs grâce au digital. En effet, la CMA a lancé un appel à la mobilisation pour la présence des artisans sur les réseaux sociaux. Ces derniers leur ont permis de garder le contact avec leurs clients.

L’astuce a consisté à publier des photos ainsi que des vidéos de produits finis. Il fallait néanmoins que celles-ci soient attrayantes afin de retenir l’attention des consommateurs.

Il faut savoir qu’internet a offert (et offre) une réelle opportunité aux entreprises artisanales puisqu’ils ont pu contrebalancer la crise économique grâce à leur présence sur les réseaux sociaux.

La vente en ligne

La vente en ligne constitue aussi un moyen de survie de l’artisanat haut-savoyard. Cette pratique s’est nettement démocratisée depuis le début de la crise et a perduré après la fin du confinement.

En effet, grâce à ce concept, les consommateurs ont pu effectuer des commandes en ligne. L’artisan se chargeait alors de la livraison. La vente en ligne a permis aux artisans créateurs d’affronter en toute quiétude les difficultés économiques du pays liées au coronavirus. Il leur a été possible de relancer leur chiffre d’affaires lorsque celui-ci avait chuté ou de le maintenir dans le cas des professionnels qui s’étaient préparés en amont.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.