Claude Guéant condamné en appel à 2 ans de prison, dont un ferme

Claude Guéant, ancien ministre, condamné à 2 ans de prisonCLaude Guéant a été condamné lundi à deux ans de prison dont un ferme par la cour d’appel de Paris. Cette décision concernait l’affaire dite des primes en liquide. Dans ce dossier ce proche de Nicolas Sarkozy devenu ministre de l’intérieur, a été reconnu coupable de détournements. Ancien préfet, Claude Guéant devrait cependant bénéficier des mesures alternatives à la prison pour les peines inférieures à 2 ans de prison.

En première instance, les magistrats avaient souligné que “dans une volonté assumée d’enrichissement de lui-même et de ses plus proches collaborateurs, volontairement transgressé les lois de la République et détourné des fonds publics, évalués à 210 000 euros. Ces faits commis au sommet de la hiérarchie du cabinet ministériel, par un éminent représentant du pouvoir exécutif dont les fonctions exigent une probité irréprochable, portent une atteinte d’une extrême gravité à l’ordre public dont le ministère de l’intérieur a précisément pour mission de faire assurer le respect. Ils constituent en outre une atteinte aux valeurs de la démocratie républicaine et à la transparence de la vie publique, participant de la défiance que les citoyens peuvent nourrir à l’égard de la politique, des institutions et de ceux qui les gouvernent”.

Copyright : l’Opinion

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.