Centrafrique. une crise humanitaire de grande ampleur (ONU)

La République centrafricaine (RCA) est confrontée à une crise humanitaire de grande envergure, a annoncé la Coordonnatrice humanitaire de l’ONU dans le pays, Najat Rochdi, lors d’une session d’information aux Etats membres des Nations Unies à Genève.
Lors de cette rencontre avec les Etats membres, la responsable onusienne a rappelé que la crise humanitaire que traverse la Centrafrique depuis cinq ans « continue à s’intensifier sur presque toute l’étendue du territoire ». En cause, le regain de violence qui affecte des régions antérieurement relativement stables et où des projets pilotes de relèvement post-conflit commençaient à être développés surtout dans le nord et le centre du pays.

Selon l’ONU, un nombre croissant de civils se réfugie dans des lieux de plus en plus reculés, inaccessibles aux humanitaires, accroissant davantage le défi de l’accès aux plus vulnérables. En avril 2018, plus d’1,2 millions de Centrafricains soit plus qu’une personne sur quatre – étaient déplacés : 670.000 personnes déplacées au sein du pays et 582.000 réfugiés dans les pays voisins.

Face a ces niveaux de déplacement toujours élevés, les agences humanitaires onusiennes apportent leur aide. Dès le début de l’année 2018, elles ont ainsi répondu à une crise humanitaire majeure dans la ville de Paoua où plus de 100.000 personnes avaient besoin d’une assistance d’urgence.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.