Bénac. “la peur de sa vie” en découvrant un Boa sur son balcon

Bénac. la peur de sa vie en découvrant un Boa sur son balcon
Crédit Photo Gendarmerie des Hautes Pyrénées
Bénac. la peur de sa vie en découvrant un Boa sur son balcon
Crédit Photo Gendarmerie des Hautes Pyrénées

Une jeune femme a eu “la peur de sa vie” en découvrant sur le balcon de sa résidence située à Bénac, à quelques kilomètres de Tarbes. un serpent boa constrictor.

La découverte d’un Boa sur la terrasse d’un immeuble de Bénac dans la banlieue sud de Tarbes date de “plusieurs semaines”. Elle vient d’être révélée ce vendredi par la gendarmerie des Hautes Pyrénées. Cette histoire insolite aurait pu avoir de facheuses conséquences. La jeune femme qui a fait cette découverte a indiqué aux gendarmes avoir eu “la peur de sa vie”. Ce serpent peut être dangereux.

Pour capturer ce Boa, 6 pompiers, un vétérinaire et des gendarmes ont été mobilisés. Le reptile a été capturé et hébergé en urgence dans un vivarium près de Lannemezan. Voilà plusieurs semaines, les gendarmes des Hautes Pyrénées avaient déjà eu à capturer serpents et crocodiles !

Le Boa constricteur, est une espèce de serpents de la famille des Boidae. Anciennement appelé Boa devin ou Aviosa, c’est un très grand serpent que l’on rencontre à l’état sauvage uniquement sur le continent américain. Ce carnivore consomme des proies vivantes qu’il capture en bloquant leur circulation sanguine dans ses replis. Il peut vivre en captivité et même être adopté comme animal de compagnie, mais le droit à sa détention dépend des législations locales. A l’âge adulte, sa taille est, selon la sous-espèce et le sexe, de 1,50 m à 4,20 m (mais dépasse rarement les 3,50 m) pour un poids moyen de 6 à 16 kg. (avec Wikipedia)

A propos Tarbes7.fr 4204 Articles

En direct de Tarbes, transmettez nous vos informations, nouveautés par l’interface de contact du site Tarbes7.fr
Nous suivre en direct sur Twitter : https://twitter.com/tarbes7
en direct sur Facebook : https://www.facebook.com/tarbes7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*