Categories: France

Depuis la Belgique, Puigdemont lance un appel au vote en Catalogne

Puigdemont : “Je vous demande de voter”

Label : NouvelObs Montage Date d’ajout : 20/12/2017 Description : Puigdemont lance un dernier appel à voter pour sa liste. Le président catalan destitué par Madrid a lancé mardi soir depuis la Belgique ce dernier appel au vote pour sa liste afin de montrer avec “dignité” qu’il appartient au peuple catalan, ce 21 décembre, de décider qui le dirige. Cette élection régionale “n’est pas une question de couleur politique, ou de personnes, c’est une question de dignité”, a-t-il martelé.


Carles Puigdemont i Casamajó, né le 29 décembre 1962 à Amer, est un journaliste et homme politique espagnol, membre du Parti démocrate européen catalan (PDeCAT). Il participe au début des années 1980 à la refondation des Jeunesses nationalistes de Catalogne et adhère à la Convergence démocratique de Catalogne (CDC). De 1982 à 2002, il travaille dans le secteur médiatique, comme journaliste notamment. Il débute son parcours électoral en 2006, lorsqu’il devient député au Parlement de Catalogne à la suite des élections autonomiques anticipées. Il échoue l’année d’après à prendre la mairie de Gérone aux socialistes. Il y parvient en 2011 et se fait réélire en 2015.

En 2016, il est investi président de la Généralité de Catalogne et s’engage à mener à bien le projet d’indépendance de la communauté autonome. Il organise, le 1er octobre 2017, un référendum, approuvé par le Parlement de Catalogne mais déclaré illégal par le Tribunal constitutionnel espagnol. Avec le « oui » majoritaire à 90 %, et avec un taux de participation de 43 %, il proclame la Catalogne indépendante tout en suspendant la prise d’effets de celle-ci afin de négocier avec Mariano Rajoy. Cependant, ce dernier annonce deux semaines plus tard la mise en application de l’article 155 de la Constitution.


Quelques heures après la déclaration d’indépendance de la Catalogne sous la forme d’une République par le Parlement de Catalogne le 27 octobre 2017, le Sénat espagnol vote l’application de l’article 155. Le président du gouvernement d’Espagne, Mariano Rajoy, annonce dans la soirée la dissolution du Parlement, la destitution du président et du gouvernement de la Généralité ainsi que la tenue d’élections régionales le 21 décembre. Carles Puigdemont se réfugie en Belgique alors que la justice espagnole lance à son encontre un mandat d’arrêt européen pour rébellion, sédition, détournement de fonds publics et désobéissance à l’autorité. Ce mandat est retiré au début du mois de décembre (avec Wikipedia).

Cet article a été modifié le 20 décembre 2017 9 h 16 min

Partager

Articles Récents

Tarbes – Face à la réforme de l’assurance chômage, la CGT veut mobiliser

Le gouvernement a annoncé sa volonté de vouloir réformer l'assurance chômage dans les prochains mois. A Tarbes, le omité local…

24 septembre 2021

Le nuage volcanique des Canaries arrive sur l’Occitanie

Dans son bulletin quotidien sur la qualité de l'air, ATMO Occitanie annonce suivre la progression et l'éventuelle dangerosité du nuage…

24 septembre 2021

Occitanie – mort de l’ancien ministre et proche de Mitterrand Paul Quilès

Paul Quilès, né le 27 janvier 1942 à Saint-Denis-du-Sig (Algérie française) et mort le 24 septembre 2021 à Paris est…

24 septembre 2021

Ce site utilise des Cookies