Alerte humanitaire en Centrafrique

Afin de répondre aux besoins croissants de la population de la République centrafricaine, le gouvernement centrafricain et la communauté humanitaire ont lancé mercredi le Plan de réponse humanitaire 2018, évalué à 515,6 millions de dollars.

En 2018, 2,5 millions de Centrafricains auront besoin d’une assistance. En raison des violences perpétrées par les groupes armés, plus d’un Centrafricain sur quatre est soit déplacé interne soit réfugié. En un an, le nombre de personnes déplacées internes a augmenté de plus de 70% depuis le premier trimestre de l’année 2017.

La Coordonnatrice humanitaire, Najat Rochdi, a appelé la communauté internationale à rester confiante et optimiste pour la sortie de crise en République centrafricaine. La résilience des Centrafricains, l’engagement de la communauté internationale en RCA et celle des travailleurs humanitaires sont des catalyseurs clés pour mettre en œuvre le Plan de réponse humanitaire en même temps que le Plan national de relèvement et de consolidation de la paix.



Afin d’arriver à cet objectif, Najat Rochdi a souligné que « la situation requiert plus que jamais une attention particulière ». Une synergie d’efforts nationaux et internationaux permettrait à tous « d’accompagner le pays dans sa marche vers le bien-être de la population, la paix et le développement », a-t-elle insisté.

En 2017, grâce au soutien des bailleurs de fonds et à l’engagement indéfectible de la communauté humanitaire, 255 millions de dollars ont été mobilisés pour la réponse humanitaire en Centrafrique. Ces contributions ont permis notamment de faire bénéficier plus d’un million de personnes affectées par les crises d’un approvisionnement en eau potable et plus d’un demi-million de personnes d’une aide alimentaire.

Plus de 7.000 tonnes d’assistance humanitaire ont été distribuées aux personnes les plus vulnérables sur l’ensemble du territoire. Plus de 60.000 enfants ont bénéficié d’activités éducatives dans les sites de déplacement et les communautés hôtes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.