300 manifestants contre le mur de Séméac

300 manifestants contre le mur de Séméac
Les manifestants ont également souhaité dire "Welcome" aux réfugiés qui ont fui la guerre et la famine.

Quelques 300 personnes ont manifesté mercredi soir à Séméac pour protester contre la construction d’un mur anti migrants à Séméac.

Le mur de la “honte” de Séméac a été démoli mercredi matin par son constructeur. Mais à l’appel de plusieurs associations, syndicats et partis politiques de gauche, des centaines de personnes ont tenu à manifester contre le mur qualifié “de la honte” destiné à fermer le passage vers l’hôtel qui accueillera bientôt plusieurs familles de migrants et réfugiés. Ces manifestants ont également tenu à dire bienvenue à ces migrants qui pour la plupart quittent la guerre et la famine.

Face au trouble causé par le collectif de Séméac, la préfecture a décidé d’organiser une réunion de crise ce vendredi à Tarbes. Devraient y être abordées, les questions liées aux conditions d’accueil et h’hébergement des migrants mais aussi leur accompagnement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.