2 octobre, quand naissait Ferdinand Foch à Tarbes

2 octobre, quand naissait Ferdinand Foch à Tarbes
Photo DP
Le plus célèbre des Tarbais est né un deux octobre à Tarbes.

Ferdinand Foch, né le 2 octobre 1851 à Tarbes (Hautes-Pyrénées) et mort le 20 mars 1929 à Paris (Seine), est un général et académicien français, maréchal de France, de Grande-Bretagne et de Pologne. Il est le commandant en chef des forces alliées sur le front de l’Ouest pendant la Première Guerre mondiale.

Ferdinand Jean Marie Foch naît dans une famille bourgeoise à Tarbes. Ferdinand est le sixième des sept enfants de Bertrand Jules Napoléon Foch (1803-1880) et de Sophie Dupré (1812-1883). Son père est percepteur fonction subordonnée à celle de trésorier-payeur général) originaire du Comminges (Gascogne). Quant à sa mère, elle est la fille de Jacques-Romain Dupré (Loriol, 1771 – Argelès-de-Bigorre, 26 janvier 1852), retraité capitaine, chevalier de la Légion d’honneur (25 prairial an XII), chevalier de l’Empire, et de Marie-Anne Ducot. Sophie avait un frère, le chevalier Germain Dupré (10 janvier 1811-« Argelès-de-Bigorre » – Montpellier, ✝ 11 décembre 1893), médecin et sénateur.

Au gré des affectations administratives de son père, il effectue sa scolarité à Tarbes, à Rodez, ou à Lyon. Photo vers 1919, le maréchal Foch à gauche. A ses côtés, Georges Clémenceau, Lloyd George, le premier ministre italien Orlando et le ministre italien des affaires étrangères, Sonnino. Photo Librairie du Congrès/DP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.